Quel budget pour installer une fenêtre en PVC ?

Le PVC, matériau multi-tâches

Le PVC est un des matériaux les plus utilisés et le moins onéreux du marché. Le prix d’une fenêtre varie en fonction de la taille, des couleurs choisies ou de l’ouverture souhaitée.

Changer les fenêtres d’une maison permet d’améliorer les isolations mais aussi de faire une plus-value sur le prix de celle ci en cas de revente. La facture de chauffage est ainsi réduite et les économies se font sur le long terme. 

Ces fenêtres offrent des prix accessibles pour une performance inégalable. Il faut, toutefois, éviter les PVC de premier prix qui seront de qualité médiocre et impacteront sur l’isolation voulue.

Quel budget pour installer une fenêtre en PVC ?

Esthétiquement, le PVC a tout pour lui, Il offre une multitude de possibilités en choix de coloris et de finitions. Grâce à cela, il est possible de laisser sa créativité exploser tout en harmonisant les intérieurs et extérieurs de la maison.

Tous les systèmes d’ouvertures sont compatibles avec une fenêtre en PVC, qu’elle soit à la Française, coulissantes ou battante. Plébicitée pour son isolation thermique et phonique, la fenêtre en PVC est d’une excellente qualité/prix.

Commander ses fenêtres et les installer soi-même peut être un gain d’argent, mais la pose de celles-ci demande une maîtrise et un expertise pour que l’installation soit parfaite et optimale. La pose par un menusier est fortement recommandée. A savoir qu’une pose de fenêtre est moins coûteuse que le coût de la fenêtre en elle-même.

Faire appel à un professionnel pour une pose de fenêtre en PVC est gage de sécurité et de qualité. Le prix d’une installation de fenêtre dans une maison ou un appartement fera varier les prix. En effet, les tailles des ouvertures et les fournitures ne seront pas les mêmes.

La zone géographique, les difficultés du chantier seront à prendre en compte. Si des travaux d’installation de fenêtre en PVC se profilent, il est possible d’appliquer le TVA à 20 %. S’il s’agit d’une simple rénovation sur une maison ayant 2 ans un taux de TVA de 10 %  s’applique sur la main d’oeuvre et le PVC fourni par l’artisan.

Pour remplacer ou changer une fenêtre en PVC, il faut prendre en compte dans son budget : le matériau, les ouvertures, le nombre de vantaux, les joints et les finitions. Tout ceci impactera sur le coût final de ces travaux. 

Opter pour des fenêtres isolantes, peut donner droit à un prêt à taux 0, à des subventions et des aides de l’état. Ces démarches incitent les clients à choisir des matériaux bon pour l’environnement et ainsi faire de belles économies d’énergie et financières.