Automatisme portail coulissant, lequel prendre?

Vous faites le choix du confort et de la sécurité en sécurisant votre portail coulissant. Mais pour quel système d’automatisme de portail coulissant devez-vous prendre ? Découvrez les réponses dans cet article.

Motorisation à rail au sol ou autoportante, laquelle devez-vous choisir ?

Alors que pour un portail battant, différentes options sont possibles lors de la motorisation, ce n’est pas le cas pour un portail coulissant. Eh oui, le choix est plutôt restreint. Pour motoriser votre portail coulissant, vous aurez le choix entre la motorisation à rail au sol et la motorisation autoportante.

Très prisée des particuliers, la motorisation à rail au sol est adaptée aux portails lourds (dont le poids est compris entre 600 à 1000 kg) et imposants, donc de grandes tailles. Si vous avez misé pour un portail coulissant en acier, en fer forgé ou encore en bois massif et si la largeur de ceux-ci excède 2m, vous pouvez miser pour ce système d’automatisme. Celui-ci requiert l’installation d’un rail de guidage au sol et de deux poteaux (pour le guidage ainsi que la réception du portail). Le rail permet une ouverture et une fermeture correcte de votre portail. La course de ce dernier le long du rail est facilitée par le moteur. Un socle soutiendra le poteau de guidage et le moteur. Un détail est à retenir toutefois : en cas de passage fréquent de véhicules lourds, mieux vaut oublier la motorisation à rail au sol. En effet, dans ce cas, le rail risque de s’user rapidement.

Avec la motorisation autoportante, votre portail se déplacera sans toucher le sol. Ce système d’automatisme utilise une crémaillère. Celui-ci est plutôt recommandé aux portails légers. Si vous avez misé pour un portail en alu ou en PVC et si le poids de celui-ci n’excède 300 kg, la motorisation autoportante est ce qu’il vous faut. Il y en est de même dans le cas où il vous est impossible d’installer un rail au sol. Avec un système d’automatisme autoportant, vous devez également installer deux poteaux.

D’autres éléments à considérer

Maintenant que vous savez le type de motorisation que vous devez choisir pour votre portail coulissant, vous pouvez choisir la puissance. Celle-ci variera selon les modèles et les marques. Afin d’éviter toute erreur lors du choix, donc pour choisir la puissance idéale, tenez compte du poids de votre portail. C’est évident, un portail coulissant de 800 kg requerra un système d’automatisme plus puissant par rapport à un portail coulissant de 500kg. Le système d’alimentation doit être bien choisi également afin d’éviter toute surprise désagréable. Si votre portail est le seul moyen d’accès à votre prioritaire, misez pour une batterie de secours ou encore à un kit de déverrouillage extérieur. De cette façon, même en cas de panne d’électricité, vous n’êtes pas obligé de rester dehors ! Et pour éviter une ouverture complète, pensez à un système avec la fonction « ouverture piéton ».

Enfin, afin de vous assurer de la qualité et de la fiabilité de votre système d’automatisme, préférez une grande marque, même si vous devez débourser plus lors de l’achat.