Comment réussir la pose d’une porte blindée ?

Pour la sécurité de votre vie et de vos biens, la porte d’entrée joue un rôle important. Le blindage n’est plus uniquement pour les chars de guerre, ou les véhicules des hautes personnalités. Comme les crimes deviennent de plus en plus courants chez les particuliers, la porte blindée est devenue plus courante. La porte blindée fait aussi office d’isolation thermique et acoustique en raison de sa composition. Mais alors, comment réussir la pose d’une porte blindée ?

La porte blindée

La porte d’entrée blindée est particulière en raison naturellement du blindage du vantail, mais aussi de la serrure de 3 à 7 point de fermeture et enfin du bâti qui est blindée également. Le vantail de la porte blindée est composé d’un panneau d’acier qui comporte quatre renforts horizontaux et deux autres verticaux. La serrure multipoint est intégrée sur ce panneau en acier. Puis contre ce panneau d’acier est poser les la laine de roche et aussi une isolation extrudée qui favorise l’isolation thermique et phonique. Les habillages extérieurs des deux faces de la porte viennent pour recouvrir le tout. Des cornières d’habillage se trouvent également du côté de la serrure ainsi que les extrémités supérieures et inférieures de la porte sans oublier les paumelles. Tous ces composants justifient le poids considérable de la porte blindée.

Les portes blindées doivent être certifiées par le CNPP (Centre Nationale de Prévention et de Protection) et classer en BP1, BP2 ou BP3 selon son degré de résistance à l’effraction où BP1 correspond à 5 minutes de résistance, BP2 à 10 minutes et BP3 à 15 minutes.

Préparer la pose

Réussir la pose d’une porte d’entrée blindée commence déjà bien avant la livraison. C’est-à-dire lors de la commande de la porte. En effet, prendre les bonnes mesures de la dimension de la porte est vital pour ne pas créer un souci supplémentaire.

Ensuite, lorsque votre porte d’entrée est livrée, vérifiez que c’est bien celle que vous avez commandez. Si tout est en ordre, procéder à l’enlèvement de l’ancienne porte. Faire cette opération sans avoir la nouvelle porte à disposition peut être fatal dans la mesure où la date de livraison n’est pas respectée pas votre fournisseur.

Autant que possible, ne le faites pas seule en raison du poids important de la porte, et aussi faites appel à un professionnel pour ne pas endommager la structure qui accueillera la porte.

Poser la porte blindée

Une fois l’ancienne porte dégagée, veillez à l’état du mur. S’il est intact, posez le bâti de la porte. Vérifier l’alignement et l’aplomb de la porte au moyen de niveau à bulle. Poser les chevilles adaptées au poids de la porte ensuite lorsque le bâti est correctement positionné. Après vérification, vissez-les.

Vous pouvez maintenant gonder votre nouvelle porte. Faites attention en la soulevant pour ne pas l’abîmer et surtout de ne pas le prendre en plein pieds. Et d’ailleurs, portez des chaussures résistantes pour éviter d’éventuel accident.

Vérifiez ensuite le bon fonctionnement de la serrure et peaufiner votre travail en rebouchant les trous et en régularisant la peinture autour de la porte.