Zoom sur la fenêtre à galandage

La fenêtre à galandage est une solution encore très peu répandue. Or, aux multiples atouts, elle permet d’éclairer votre espace sans pour autant l’encombrer. Mais encore, elle revêt actuellement des formes épurées et très modernes pour rehausser le style d’aménagement de votre intérieur. Pour plus d’information, cet article vous révèlera tout à son sujet

Une ouverture à galandage : comment ça marche ?

La fenêtre à galandage a un fonctionnement sophistiqué et peu courant. Pour faire simple, c’est une ouverture coulissante qui glisse de manière latérale vers le mur. En position ouverte, ses vantaux s’encastrent dans des cloisons adjacentes conçues justement à cet effet. Pour cela, la menuiserie est couplée d’un rail sur lequel celle-ci coulisse. Elle a l’avantage de s’ouvrir totalement pour une excellente aération de la pièce. De plus, ce type d’ouverture convient autant aux fenêtres qu’aux baies vitrées. Dans le cas d’une baie vitrée, elle se compose de deux à quatre vantaux qui glissent sur le rail avant de se superposer. Contrairement aux autres types d’ouvertures, ce système allie performance et luminosité.

Comment choisir la fenêtre à galandage ?

Les modèles de fenêtres à galandage diffèrent selon les dimensions et les matériaux. Pour les matériaux de fabrication, vous avez le choix entre le bois et l’aluminium. Le bois est un matériau authentique et chaleureux. Il donne un effet rustique à vos châssis de fenêtre. En plus, les fenêtres en bois sont très solides et très hermétiques. Elles sauront vous apporter tout le confort et la sécurité dont vous avez besoin. Pour ce qui est de l’aluminium, c’est le choix parfait pour profiter d’une structure durable et esthétique. Très facile à entretenir, vous n’aurez besoin que d’un chiffon humide pour faire briller vos fenêtres en aluminium. En outre, il convient de le sécuriser avec des verrous et des serrures. Cela afin de minimiser les risques d’entrer par effraction via les fenêtres. Faites aussi attention au choix du vitrage (simple vitrage, double ou triple) pour offrir une bonne isolation phonique et thermique à votre intérieur.

Une fenêtre à galandage : quels sont les inconvénients ?

Les inconvénients d’une fenêtre à galandage ne sont pas à négliger. L’inconvénient majeur réside dans son prix et son tarif d’installation. En effet, en raison de la complexité de sa mise en place et de son utilisation, ce type d’ouverture n’est pas le plus accessible en terme de prix. Son coût varie entre 500 et 2000 euros. S’agissant de sa pose, il faut s’attendre à une démolition du mur permettant d’y installer les vantaux lors de leur ouverture. Ce qui demande forcément l’intervention d’un professionnel et augmentera par la même occasion le prix des travaux. Par ailleurs, la qualité d’isolation des fenêtres à galandage laisse aussi à désirer.